Les démarches à suivre en cas de vol de voiture

 

Environ 285 voitures sont volées chaque jour en France. Que votre véhicule soit neuf ou d’occasion, il risque de ne pas être épargné par les malfaiteurs d’où la nécessité de se préparer face à l’éventualité d’une telle situation.

Aussitôt le vol constaté, il convient en effet d’agir rapidement et ce, afin de dégager votre responsabilité et d’être indemnisé rapidement et au mieux. C’est pour dire que des démarches ainsi que leur date limite
respective doivent-être respectées.

Les étapes de la procédure en cas de vol sont les suivantes :

Déposer une plainte auprès des forces de l’ordre

Deux options s’offrent à vous : remplir une pré-plainte en ligne pour ensuite la signer au commissariat de police ou à la brigade de la gendarmerie ou encore approcher directement les forces de l’ordre et remplir l’ensemble des documents de plainte sur place.

Le délai imposé pour cette démarche est de 24 heures. Elle va permettre de lancer la recherche de votre véhicule, mais aussi d’exclure votre responsabilité en cas de survenance d’un accident à partir du moment du vol.

Les pièces à remettre lors de la signature de la plainte sont quant à elles constituées par la carte grise si elle n’était pas dans le véhicule, le certificat de situation, le contrat de crédit-bail ou de location dans le cas d’une voiture en LOA ou en LLD.

A cela s’ajoutent encore la facture d’achat ou le certificat de vente, la facture d’installation du système de détection et de récupération des véhicules volés si vous en disposez ou au moins un justificatif d’abonnement et enfin, les clés du véhicule.

Si les papiers de votre véhicule ont aussi été subtilisés, vous aurez à préciser ce détail dans votre plainte.

Prévenir votre assurance

Vous devez également déclarer le vol à votre assureur automobile dans le délai mentionné au contrat qui est généralement de 48 heures jours ouvrés. Au-delà de ce laps de temps, votre assurance sera en mesure de refuser l’indemnisation considérant qu’il s’agira d’un préjudice à votre encontre.

Les informations et les documents à fournir lors de cette étape incluront cette fois-ci vos coordonnées complètes, une copie de votre dépôt de plainte, le numéro de votre police d’assurance, la photocopie de votre carte grise, la description détaillée des circonstances du vol, la liste
détaillée des objets se trouvant à l’intérieur du véhicule lors du vol ainsi que les factures d’achat correspondante si vous elles sont disponibles.

Enfin, si votre véhicule était équipé d’un dispositif antivol, qu’il soit d’origine ou installé en seconde monte, il vous faut fournir les justificatifs attestant de l’existence de cet équipement.

Déclarer le vol à la préfecture

Tache à effectuer dans les 24h, en faisant opposition au service des cartes crises.

Une fois ces étapes accomplies, vous pourrez enfin bénéficier d’une indemnisation.

Deux cas peuvent se présenter :

Si la voiture est retrouvée avant le délai de 30 jours, vous devez la récupérer en l’état. Les détériorations auxquelles elle a été soumises seront prises en charge selon les modalités de votre contrat d’assurance. Après ce délai, l’assuré peut : soit céder la voiture et garder l’indemnité
versée, soit la récupérer et rembourser l’argent.

Si votre voiture n’est pas retrouvée, vous recevrez un dédommagement évalué par un expert en contrepartie des papiers et des clés de votre véhicule.

Maintenant que vous êtes au courant des démarches à suivre en cas de vol, protégez-vous des risques en agissant rapidement.Ne perdez pas une minute, car le plus tôt vous déclarerez le vol, le plus tôt vous serez payé.